Article

Coupe du Monde 2018

Les quarts de finale du Mondial

Les quarts finale de cette Coupe du Monde, confirment que ce Mondial est historique. Tous les pronostics sont déjoués. Ils ont aussi confirmé une tendance ; fini le foot de possession, place au foot de transition rapide.

La première affiche des quarts de finale, opposait la France à l’Uruguay.

La Céleste était privée d’Edinson Cavani, l’attaquant du PSG, une pièce maîtresse du jeu uruguayen. Cette absence a causé beaucoup de tort à la Céleste. Sans Cavani, Luis Suarez s’est retrouvé esseulé. Stuani qui remplacait Cavani a bien eu du mal à soutenir la comparaison. Invisible et remplacé après l’heure de jeu, Stuani n’a absolument rien apporté à l’Uruguay.

Suarez s’est retrouvé obligé de décrocher pour toucher le ballon. Il n’a jamais pu être servi dans de bonnes conditions. Résultat : zéro tir pour le Pistolero. Il n’a pas été servi dans la surface de réparation. Au final, l’Uruguay ne s’est quasiment jamais montrée dangereuse. A l’exception d’une tête de Martin Caceres, magnifiquement sortie par Hugo Lloris.

Si la Céleste a été aussi peu en vue, tout le mérite en revient à l’Equipe de France. Les Bleus ont réalisé leur match le plus abouti de cette compétition. Bien plus que face à l’Argentine ou le match fut plus spectaculaire que maitrisé.

Face aux Uruguayens, jamais la France n’a semblé pouvoir être mise en danger. Les Bleus ont répondu au défi physique imposé par la Céleste. Mieux même, ils l’ont remporté. Techniquement, la supériorité de l’Equipe de France sautait aux yeux.

Les Bleus ont dominé tous les débats. Ils se sont logiquement imposés 2-0. Les buts inscrits par Raphaël Varane juste avant la mi-temps (40ème) et Antoine Griezmann ont récompensé cette domination. Sur le second but français, Muslera commet une énorme faute de main.

Derrière ce but, l’Uruguay s’est écroulée. Elle n’a jamais été en mesure de revenir. Mention spéciale à plusieurs joueurs de l’équipe de France lors de cette rencontre. Hugo Lloris, Raphaël Varane, N’GoloKanté, Paul Pogba, Kylian Mbappé et Antoine Griezmann ont réalisé de très grosses prestations. Globalement toute l’équipe de France a été très bonne.

Les Bleus sont en demi-finale. Après la finale de l’Euro il y a 2 ans, la France montre qu’elle répond présent dans les phases finales. Les hommes de Didier Deschamps ne peuvent pas s’arrêter en si bon chemin.

Les Bleus devront réaliser une prestation similaire en demi-finale face à la Belgique. La France n’est plus qu’à un match d’une troisième finale de coupe du monde.

La Belgique élimine le favori de la compétition au terme d’un match absolument dingue. Les Brésiliens voient leur rêve de sixième étoile brisé.

C’était l’affiche qui promettait le plus. Ce Brésil-Belgique n’a pas déçu.

Ce choc a tenu toute ses promesses. Il a vu la Belgique éliminer la meilleure équipe du tournoi. Le Brésil à qui tout le monde promettait la couronne mondiale, est tombé de très haut.

Les Brésiliens avaient pourtant bien démarré la rencontre. Sur le premier corner, Thiago Silva a eu une énorme opportunité d’ouvrir le score. Le ballon a heurté son genou pour terminer sur le poteau de Thibaut Courtois. Derrière, Paulinho a lui aussi eu la possibilité d’ouvrir le score sur corner. Le ballon a rebondi malencontreusement sur son tibia alors qu’il était en très bonne position.

Etaient-ce les premiers signes d’une soirée compliquée pour la Séléçao ?

Sur le premier corner belge,Fernandinho qui avait la lourde tâche de remplacer Casemiro a marqué contre son camp. Un but malheureux pour le joueur de Manchester City. Un but qui va conditionner la suite de son match. Fernandinho a semblé perdu sur le terrain après ce coup du sort.

Il est à la faute sur le deuxième but belge. Une contre-attaque rapide, où il oublie de sortir sur son coéquipier de club Kevin De Bruyne. Ce dernier d’une magnifique frappe croisée a permis aux Diables Rouges de mener 2-0 à la mi-temps. Dès lors, la tâche devenait très difficile pour les Brésiliens.

Ils ont tout tenté en seconde période, avec Neymar et Coutinho. Mais les deux joueurs phares de la Séléçao ont trop cherché la solution individuelle.

A force de trop vouloir rentrer dans l’axe, ils ont facilité le travail à la défense belge. Tite a pris tous les risques en faisant rentrer successivement Firmino, Douglas Costa et Renato Augusto.

Ce dernier a d’ailleurs redonné espoir à la Séléçao en réduisant le score suite à un magnifique ballon de Coutinho. Mais les Brésiliens ont gâché trop d’occasions. Le même Renato Augusto a raté une énorme occasion qui aurait permis un score de deux partout. Douglas Costa a énormément apporté sur son coté droit à la place du très discret Willian.

Malgré toutes leurs opportunités, les Brésiliens ne reviendront jamais au score. Les Belges s’imposent donc 2-1. Pour la première fois de son histoire, la Belgique élimine le Brésil dans une compétition. Les Belges retrouveront la France en demi-finale.

Coté Belges, certains joueurs ont réalisé des prestations époustouflantes. Eden Hazard, De Bruyne, Vincent Kompany, Courtois, Maroine Fellani ou Romeo Lukaku sont à mettre en avant. Hazard a certainement réalisé l’un des matchs les plus aboutis de sa carrière.

Le joueur de Chelsea a tout simplement été exceptionnel. Il a donné une immense confiant à ses partenaires sur chacune de ses prises de balle. La Belgique est pour l’instant la seule équipe du tournoi à avoir gagner toute ses rencontres.

La demi-finale contre l’Equipe de France s’annonce particulièrement indécise. Elle sera en revanche très forte en émotion pour l’entraineur adjoint belge qui n’est autre que Thierry Henry.

La légende des Bleus aura certainement un pincement au cœur au moment du coup d’envoi de cette rencontre. France-Belgique ce sera mardi soir à 20h.

L’Angleterre en demi-finale, une première depuis 1990. La Croatie s’en sort encore aux tirs au but. La génération Modric égale ses aînées de 1998.

L’Angleterre a facilement éliminé une faible équipe de Suède 2-0. Les Three Lions n’ont jamais été mis en difficulté par l’équipe suédoise. Ce quart de finale était le plus déséquilibré. La rencontre a confirmé le fossé entre ces deux nations. Les Suédois sont apparus très fatigués. Leur discipline tactique a été mise à mal par la vivacité des Anglais.

La Suède, dont le football est très physique, n’avait pas les moyens de s’en sortir. Les Suédois ont clairement payé tous leurs efforts depuis le début de la compétition. Ils quittent néanmoins, la compétition avec les honneurs. Même s’ils n’ont proposé que peu de jeu dans cette Coupe du Monde.

La Suède aura montré qu’une équipe soudée avec un collectif fort pouvait aller loin dans un grand tournoi. Les Suédois ont réalisé leur meilleure Coupe du Monde depuis 1994. Ils ont aussi démontré que depuis la retraite de Zlatan Ibrahimovic, cette équipe à de meilleurs résultats.

L’Angleterre, pour sa part, a confirmé que cette jeune équipe avait beaucoup de potentiel. Ça fait très longtemps, que l’Angleterre n’était pas citée parmi les favoris ni même les outsiders d’une compétition.

L’équipe de Gareth Southgate est très équilibrée, avec un excellent gardien Jordan Pickford.Harry Kane confirme qu’il est bien l’un des meilleurs attaquants au monde. Avec six buts dans cette Coupe du Monde, il est le meilleur buteur de la compétition. Dele Alli et Sterling, quant à eux, apportent énormément de vivacité au jeu anglais.

Cette équipe est complète et appliquée. Elle a mis fin au traumatisme des tirs au but et atteint le dernier carré. Une première pour les Three Lions depuis 1990 et la génération Lineker.

L’Angleterre n’est plus qu’à un match d’une finale tant attendue par tout un peuple. Les Anglais défieront la Croatie pour obtenir leur billet pour la finale.

La Croatie est venue à bout de la Russie, pays organisateur, aux termes d’une séance de tirs au but. Les Croates avaient, comme à leur habitude, pris le jeu à leur compte. Les Russes, eux-aussi, comme à leur habitude, ont beaucoup laisser le ballon à l’adversaire.

Mais sur leurs premières sorties de balle, ils ont ouvert le score sur une frappe magnifique de Cheryshev. La Russie se trouvait dans une position égale. Attendre et contrer, mais malheureusement pour eux, ils se sont fait rejoindre au score.

Une erreur d’inattention qui fut immédiatement sanctionnée d’un but. Mandzukic filait côté gauche pour centrer sur la tête de Kramaric et les Croates revenaient à égalité.

La Croatie a continué à dominer les débats en seconde période. Les Russes ne sortaient plus. Les Croates ont eu la possibilité de l’emporter dans le temps réglementaire, mais la frappe de Perisic a heurté le poteau.

Durant les quinze premières minutes de la prolongation, les Croates ont poussé et ils ont été récompensé.Vida a marqué le deuxième but croate à la suite d’un corner et d’un marquage plus hasardeux des Russes. Dès lors, les Russes se sont rués à l’attaque. Fernandes a égalisé à cinq minutes de la fin des prolongations emmenant les Croates aux pénos. Une fois de plus dans cette exercice, la Croatie a eu le dernier mot.

Les Croates retrouveront l’Angleterre en demi-finale. La génération Modric Rakitic égale la Croatie de 1998. Cette sélection qui portée par Davor Suker, Robert Prosinecki et Zvonimir Boban avait atteint les demi-finales.

Les Croates peuvent rêver d’une première finale de Coupe du Monde. Espérons pour eux que les deux prolongations consécutives ne pèseront pas trop sur les organismes. Angleterre-Croatie se jouera mercredi soir à 20h.

152 views
cool good eh love2 cute confused notgood numb disgusting fail